Download À malin... by Michel Vanvaerenbergh PDF

By Michel Vanvaerenbergh

Où l'auteur découvre qu'il suffit de peu de choses pour givrer, même dans les will pay chauds. En l'absence d'équipements adaptés à l'aérodrome, il met au element une méthode de dégivrage artisanale inédite.

Show description

Read or Download À malin... PDF

Best french_1 books

Le langage du corps : exercices d’harmonisation pour décoder les émotions, pacifier le corps et prévenir les maladies

Le corps possède un langage qui lui est propre : il exprime par maux les mots non-dits. Si l'on ne prête pas suffisamment realization et écoute, l. a. maladie apparaîtra (le "mal a dit"). C'est pourquoi cet ouvrage nous aide à comprendre les messages du corps en proposant une grille de lecture énergétique et un décodage symbolique.

Additional info for À malin...

Example text

Pour la première fois depuis le départ, nous ralentissons (un tout petit peu) pour traverser quelques têtes de cumulus dans la descente et le second fait une fleur à l’atterrissage. Je jubile. J’essaie de gagner un maximum de temps au sol lorsque le mécanicien vient me trouver. C’est un Anglais, une caricature d’Anglais pour être précis : la moustache, le flegme, l’humour… il a tout. D’un ton posé, il m’annonce que nous ne pourrons pas repartir, nos ailes sont couvertes de glace. Il n’y a que treize degrés, je veux bien, mais là, c’est un peu gros quand même.

En récoltant de l’humidité dans les nuages, elles ont givré instantanément. La forme des réservoirs est comme peinte au givre sur l’aile. Comme mes tanks sont pleins, je ne peux même pas rajouter du fuel à température ambiante pour élever la température de l’ensemble au-dessus du point de fusion. J’ai l’air malin avec mon fuel. Vider les tanks pour y mettre ensuite du fuel « chaud » coûte une fortune car ce fuel ne peut plus être réutilisé, étant considéré comme contaminé après son passage dans les réservoirs.

S’il se reconnaît, qu’il n’hésite pas à contacter mon éditeur. Justice lui sera rendue dans la seconde édition. Il fait superbe sur l’Europe en ce début de printemps. Le temps est encore frais, mais magnifique à notre destination, Malaga. On prévoit tout au plus quelques nuages lorsque la brise de mer soufflera. Seule ombre au tableau, nous avons un mauvais slot, un mauvais créneau de décollage. Près d’une heure de retard. Pour gagner du temps en escale, et bien que ce ne soit pas l’option la moins chère, le dispatch me propose de prendre un maximum de fuel au départ de Bruxelles.

Download PDF sample

Rated 4.39 of 5 – based on 33 votes